Les 10 films préférés de tous les temps de vos critiques préférés

Rude épreuve critique et cinéphilique que de désigner ses 10 films préférés de tous les temps. C’est pourtant à ce jeu que se sont livrés pour votre plus grand plaisir vos critiques préférés de MovieRama. L’éventail est large, couvrant l’histoire du cinéma, de 1927 (Napoléon d’Abel Gance) à 2019 (Viendra le feu d’Oliver Laxe) et sur divers continents, Etats-Unis, Europe (de la Suède à l’Espagne), Asie. Les oeuvres citées appartiennent à nombre de genres différents, du film d’auteur pur et dur au blockbuster hollywoodien, en passant par le film d’animation ou de genre ou le documentaire. Les listes sont à l’image de MovieRama, ouvertes, accueillantes, sans discrimination, s’intéressant à tous les genres possibles et imaginables, du moment où y existent un discours passionnant et marquant, un style original et innovant.

C’est donc un double vainqueur que l’on va célébrer ici, un cinéaste italien, donc de la vieille Europe, qui a consacré plus de 3 heures et demie à une rêverie magnifique sur le Nouveau Continent, les Etats-Unis : Sergio Leone et son film-fleuve, Il était une fois en Amérique. Chef-d’oeuvre incontestable et incontesté, oeuvre mélancolique et proustienne sur le temps qui passe, il a pourtant été mal reçu à sa sortie, puis a gagné progressivement sa réputation au fur et à mesure des ressorties et des diffusions TV. Il a ainsi été cité dans trois classements, soit presque la moitié des listes. En dehors de lui, seuls quatre films ont été cités deux fois : 2001 : l’Odyssée de l’espace, Retour vers le futur, Shining et Le Château dans le ciel. Il faut signaler la performance de Stanley Kubrick qui classe deux films majeurs dans ce Top des films préférés de tous les temps, ainsi que celle de Hayao Miyazaki qui réussit le joli doublé d’y placer un film d’animation et qui plus est, un film du continent asiatique, japonais en l’occurrence. 5 films en commun seulement sur un total de 80 titres, cela signifie qu’il existe autant de cinéphilies que de rédacteurs à MovieRama, des cinéphilies riches, denses et complexes qui dépendent du vécu de chacun et de leur rencontre à tel moment avec telle oeuvre.

Peu de surprises concernant les cinéastes, on prend les mêmes et on recommence. Néanmoins, on note dans le Top 10 cinéastes une forte prédominance des metteurs en scène anglo-saxons, soit huit sur dix, hormis les Sergio Leone et Hayao Miyazaki déjà cités. Beaucoup d’absents n’ont même pas été cités une seule fois : John Ford, Raoul Walsh, Howard Hawks, Ernst Lubitsch, Joseph L. Mankiewicz, Fritz Lang, Jean Renoir, Kenji Mizoguchi, Yasujiro Ozu, François Truffaut, Claude Chabrol, Eric Rohmer, Jacques Rivette, John Cassavetes, Clint Eastwood, Brian De Palma, Michael Cimino, Rainer Werner Fassbinder, Wim Wenders, Werner Herzog, David Cronenberg, Pedro Almodovar, Wong Kar-wai, Quentin Tarantino, etc….Les listes ont ainsi été établies en toute indépendance d’esprit, affranchies des habituelles références à l’Age d’Or d’Hollywood, au cinéma japonais classique, la Nouvelle Vague, le Nouvel Hollywood….Même si la grande majorité des titres se focalisent surtout sur les années 80-90, quelques cinéastes ayant livré des films plus récents lors du XXIème siècle tirent leur épingle du jeu, en étant cités : David Lynch, Michel Gondry, Leos Carax, David Lowery…Enfin, en dépit de l’effort d’une rédactrice pour citer deux jeunes réalisatrices, Julia Ducournau et Céline Sciamma, on constatera que les femmes sont un peu oubliées dans ces classements et surtout dans le Top 10 Cinéastes : n’ont pas été mentionnées une seule fois Kathryn Bigelow, Jane Campion, Agnès Varda, Marguerite Duras, Catherine Breillat ou Chantal Akerman.

Mais trêve de polémiques! Découvrez ces classements ainsi que les listes individuelles de chaque rédacteur, en espérant que cela vous donnera envie de voir ou revoir certains des films cités et donc passionnément aimés par vos critiques préférés. Si la lecture de cet article thématique vous conduit à (re)découvrir certaines des perles du cinéma, il aura atteint pleinement son noble objectif. Et vous, quels sont vos dix films préférés de tous les temps?

TOP 5 FILMS :

  1. Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984)
  2. 2001 : l’Odyssée de l’espace (Stanley Kubrick, 1968)
  3. Retour vers le futur (Robert Zemeckis, 1985)
  4. Shining (Stanley Kubrick, 1980)
  5. Le Château dans le ciel (Hayao Miyazaki, 1986)

TOP 10 CINEASTES

  1. Sergio Leone
  2. Stanley Kubrick
  3. Peter Jackson
  4. Steven Spielberg
  5. David Lynch
  6. Robert Zemeckis
  7. Hayao Miyazaki
  8. Alfred Hitchcock
  9. Ridley Scott
  10. David Fincher

Les listes individuelles des rédacteurs :

Justine Vignal

Amoureuse de la vie et des films décalés.

  1. Eternal sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004).
  2. Edward aux mains d’argent (Tim Burton, 1990).
  3. Urgences (Raymond Depardon, 1988).
  4. The Tree of Life (Terrence Malick, 2011).
  5. Fous d’Irène (Peter et Bobby Farrelly, 2000).
  6. Holy Motors (Leos Carax, 2012).
  7. Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964).
  8. Grave (Julia Ducournau, 2016).
  9. Naissance des pieuvres (Céline Sciamma, 2007).
  10. Réalité (Quentin Dupieux, 2014).

Thomas Artemniak

Baroudeur romanesque et homme de lettres.

  1. Lawrence d’Arabie (David Lean, 1962).
  2. La Nuit du chasseur (Charles Laughton, 1955).
  3. Il était une fois dans l’Ouest (Sergio Leone, 1968).
  4. Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984).
  5. Blade Runner (Ridley Scott, 1982).
  6. L’Etoffe des héros (Philip Kaufman, 1983).
  7. Terminator 2 (James Cameron, 1991).
  8. Shining (Stanley Kubrick, 1980).
  9. Seven (David Fincher, 1995).
  10. Fight Club (David Fincher, 1999).

Léon Cattan

Spécialiste des études de genre et fan des films de genre.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Les-Affranchis-1.jpg
  1. Les Affranchis (Martin Scorsese, 1990).
  2. Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967).
  3. Freaks, la monstrueuse parade (Tod Browning, 1932).
  4. Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (Peter Jackson, 2002).
  5. Kiki la petite sorcière (Hayao Miyazaki, 1989).
  6. La Haine (Mathieu Kassovitz, 1995).
  7. Le Projet Blair Witch (Eduardo Sanchez, Daniel Myrick, 1999).
  8. Les Nuits de Cabiria (Federico Fellini, 1957).
  9. [REC] (Paco Plaza, Jaume Balaguero, 2007).
  10. Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)

Quentin Eluau

Amateur de films d’animation, de science-fiction et de jeux vidéo

  1. Le Seigneur des Anneaux (Peter Jackson, 2001).
  2. Jurassic Park (Steven Spielberg, 1993).
  3. Toy Story (John Lasseter, 1995).
  4. La Cité de la peur (Alain Berbérian, 1994).
  5. Spider-man : New Generation (Peter Ramsey, Bob Persichetti et Rodney Rothman, 2018).
  6. The Thing (John Carpenter, 1982).
  7. Alien (Ridley Scott, 1979).
  8. Retour vers le futur (Robert Zemeckis, 1985).
  9. Shining (Stanley Kubrick, 1980).
  10. Le Château dans le ciel (Hayao Miyazaki, 1986).

Sébastien Lamothe

Grand connaisseur de l’histoire du cinéma et penseur à contre-courant

  1. Napoléon de Abel Gance (1927)
  2. 2001 l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968)
  3. Lost Highway de David Lynch (1997)
  4. Citizen Kane de Orson Welles (1941)
  5. Kagemusha de Akira Kurosawa (1980)
  6. Apocalypse now de Francis Ford Coppola (1979)
  7. Dead Man de Jim Jarmusch (1995)
  8. Kids de Larry Clark (1995)
  9. La Complainte du sentier de Satyajit Ray (1955)
  10. Sombre de Philippe Grandrieux (1998)

Pierre Larvol

Adepte des randonnées et des festivals, musicien et voyageur.

Rédacteur en chef cinéma de MovieRama.

  1. Retour vers le futur (Robert Zemeckis, 1985)
  2. Donnie Darko (Richard Kelly, 2001)
  3. 2001 : l’odyssée de l’espace (Stanley Kubrick, 1968)
  4. The Lost City of Z. (James Gray, 2016)
  5. Viendra le feu (Oliver Laxe, 2019)
  6. Duel (Steven Spielberg, 1971)
  7. Broken Flowers (Jim Jarmusch, 2005)
  8. Easy Rider (Dennis Hopper, 1969)
  9. Dark Crystal (Jim Henson et Frank Oz, 1982)
  10. A Ghost Story (David Lowery, 2017)

Mathieu Mallard

Spécialiste des mangas, du cinéma japonais et fan de Jacques Rozier.

  1. Boulevard du crépuscule (Billy Wilder, 1950).
  2. Godzilla (Honda Ishirô, 1954)
  3. L’Année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
  4. Adieu Philippine (Jacques Rozier, 1962)
  5. Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984)
  6. Tampopo (Itami Jûzô, 1954)
  7. Le Château dans le ciel (Hayao Miyazaki, 1986)
  8. Elephant (Gus Van Sant, 2003)
  9. Ne coupez pas! (Ueda Shin’ichirô, 2017)
  10. Promare (Imaishi Hiroyuki, 2019)

David Speranski

Un esthète, un provocateur, un perfectionniste, un amoureux des mots, un amateur d’images,

Directeur de la rédaction et de la publication de MovieRama

  1. Persona (Ingmar Bergman, 1966).
  2. Les Lumières de la ville (Charlie Chaplin, 1931)
  3. Pierrot le fou (Jean-Luc Godard, 1965)
  4. Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958)
  5. Mulholland Drive (David Lynch, 2001)
  6. Un Chien andalou (Luis Buñuel, 1929)
  7. Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984)
  8. Mort à Venise (Luchino Visconti, 1971)
  9. Blow-Up (Michelangelo Antonioni, 1966)
  10. La Maman et la Putain (Jean Eustache, 1973)

📨 MOVIERAMA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Retrouvez le meilleur de nos articles : critiques, interview et concours

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Il s'agit d'une newsletter bimensuel, qui respecte votre temps et votre boîte mail.