The Trip : rupture sanglante

Disponible en DVD/Blu-ray et VOD. Bonus : Making-of du film (10 minutes).

Cinéaste décomplexé, le norvégien Tommy Wirkola ne cache pas son intérêt pour les séries B. Après l’ambitieux et inégal Seven Sisters, le réalisateur retrouve l’actrice Noomi Rapace dans The Trip, un drame conjugal qui vire rapidement à la comédie noire.

Lars (Aksel Hennie) ne supporte plus sa femme Lisa (Noomi Rapace), la rupture est proche. Malgré une tension palpable, le couple décide de partir ensemble dans un chalet isolé au bord d’un lac, Pour Lars, qui s’inquiète auprès de ses proches de l’envie de Lisa de partir seule faire une randonnée lors du séjour, c’est le moment idéal pour mettre un point final à cette relation toxique. En réalité, Lisa n’a aucune envie de partir faire une balade, bien au contraire, la comédienne ne souhaite qu’apprendre son texte : de son côté, elle raconte à ses proches que Lars, son mari réalisateur de sitcoms, a comme projet de partir à la chasse. Des récits et alibis pour cacher un terrible secret : ils ont prévu de se tuer. Un concours de circonstances va les amener à s’entraider plutôt qu’à s’entretuer. Un véritable bad trip.

Si The Trip n’agite pas beaucoup nos neurones, le voyage auquel nous convie le réalisateur Tommy Wirkola ne manque toutefois pas de turbulences : c’est un joyeux et surprenant chaos

Passé une introduction un peu sage, le pot aux roses apparaît enfin au grand jour, un élan de liberté s’empare alors du film, lui donnant à la fois tension et efficacité. Mauvais esprit, The Trip est en permanente mutation : le rapport de forces ne tient jamais en place. Rien ne va de soi dans ce divertissement malicieux et rythmé qui, malgré son penchant prononcé pour l’impertinence, ne perd pas de vue son couple déchu. Cette expérience cathartique est évidemment une occasion pour eux de se retrouver, non plus unie par une volonté de mort, mais de vie : ils veulent s’en sortir, ensemble. Une solidarité nécessaire face à trois prisonniers en cavale, dont un tueur roublard et sadique. Au fil des situations, le registre change et s’adapte à la détresse du couple : on passe de la comédie noire au drame, en passant par le thriller. Particulièrement gore et désinvolte, le film accumule joyeusement les plans de membres arrachés ou mutilés. Malgré les blessures et plaies ouvertes, l’énergie du désespoir anime les protagonistes jusqu’à leurs derniers souffles… pour notre plus grand plaisir.

Si The Trip n’agite pas beaucoup nos neurones, le voyage auquel nous convie le réalisateur Tommy Wirkola ne manque toutefois pas de turbulences : c’est un joyeux et surprenant chaos. Un divertissement maîtrisé, aussi insolite que grisant, où, au prix de litres d’hémoglobines, l’amour d’un couple en perdition renaît. Âmes sensibles s’abstenir !

3.5

RÉALISATEUR : Tommy Wirkola
NATIONALITÉ : norvégien
AVEC : Noomi Rapace, Aksel Hennie, Atle Antonsen
GENRE : Action, thriller
DURÉE : 1h54
DISTRIBUTEUR : The Jokers
SORTIE LE 19 octobre 2021 (VOD et DVD/Blu-ray)

📨 MOVIERAMA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Retrouvez le meilleur de nos articles : critiques, interview et concours

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Il s'agit d'une newsletter bimensuel, qui respecte votre temps et votre boîte mail.